Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

24 articles avec histoire du cinema

La religion pratique des allemands.

La religion pratique des allemands.

La décennie quatre vingt dix aura beaucoup compté dans la carrière de Jean Luc Godard. C’est durant ces années fin de siècle qu’il donnera la pleine mesure de son talent. Bien sûr les œuvres réalisées dans les années antérieures sont d’une grande envergure...

Lire la suite

Nuit et brouillard à Sarajevo.

Nuit et brouillard à Sarajevo.

J’avoue avoir découvert l’œuvre de Théo Angelopoulos relativement tard et commencé pour ainsi dire par le sommet : Le Regard d’Ulysse (1995). J’étais entré après le générique et je ne savais pas quel film on passait ce soir là au centre culturel français...

Lire la suite

Lettres d'un cinéaste voyageur...

Lettres d'un cinéaste voyageur...

Le saule contemple à l'envers l'image du hièron. Bashô Sans soleil, film de Chris Marker, est devenu on le sait un film culte si l’expression n’était pas quelque peu galvaudée. Dire pourquoi ce film nous touche est un peu plus difficile tant la thématique...

Lire la suite

Le mystère Delvaux.

Le mystère Delvaux.

Il y a des films qui nous aident à vivre, en tout cas à supporter la vacuité de nos existences où il n’arrive pas toujours des choses palpitantes, et quand cela arrive ça vire plutôt vers le cauchemar. Je tiens André Delvaux, cinéaste belge hélas décédé...

Lire la suite

Guernica, mon amour...

Guernica, mon amour...

Le cinéaste américain Gilbert Craig disait autrefois que lorsqu’une caméra se mettait à tourner il y avait des chances qu’elle capte une vérité en train d’émerger. On se souvient du photographe de Blow up dans le film d’Antonioni qui filme à son insu...

Lire la suite

Reflets en or!

Reflets en or!

Deux films adaptés de deux livres de la romancière américaine Carson McCullers m’ont profondément marqué quand je les ai vus pour la première fois en 1970. Je devais avoir vingt ans et je me rends compte avec le recul que j’ai eu bien de la chance d’avoir...

Lire la suite

Revoir Le quai des orfèvres...

Les personnages de Clouzot ont du caractère et retiennent l’attention comme dans la vie réelle. Ils forcent le respect pour ainsi dire et vous obligent à vous situer par rapport à eux. Dans le Paris d’après guerre il n’y a pas de place pour les imbéciles....

Lire la suite

1 2 3 > >>