Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Je me souviens...

Je me souviens...

Voici l’une des premières critiques que j’ai publiées dans un journal de grand tirage au Maroc…Auparavant j’avais surtout fait de l’animation dans les ciné-clubs. C’était il y a longtemps, bien avant les blogs et internet…Il s’agissait d’une critique...

Lire la suite

Le dernier Sacrifice de Tarkovsky...

Le dernier Sacrifice de Tarkovsky...

Le Sacrifice , film primé à cannes en 1986 fut le dernier film d’Andrei Tarkovsky, décédé peu de temps après avoir l’avoir terminé. Beaucoup de critiques et de cinéphiles considèrent cette œuvre comme l’un des meilleurs films de son auteur, au même titre...

Lire la suite

Pygmées...

Les blogs sont d’excellents moyens pour redonner vie à des textes qui dorment dans les fonds de tiroirs. Tout critique de cinéma dispose d’une manne de « vieux » textes, entretiens, compte rendus, qu’il n’a pu publier à temps pour une raison ou une autre....

Lire la suite

Campagne électorale...

Campagne électorale...

Chris Marker aime les chats et les grandes métropoles. Dans ses films « japonais » il évoque souvent le culte rendu aux chats dans la culture nippone ainsi que les temples qui leur sont dédiés. Dans Chats perchés (2004), il est encore question de chats...

Lire la suite

C...le maudit.

C...le maudit.

Je tiens Henri-Georges Clouzot pour l’un des plus grands cinéastes français d’après guerre, au même niveau que Jean Renoir, Max Ophuls, Jacques Becker et quelques autres…L’histoire politiquement correcte du cinéma français a occulté le rôle de ces géants...

Lire la suite

Le cinéma substitue à notre regard...

Le cinéma substitue à notre regard...

Dans For ever Mozart Jean Luc Godard fait dire à l’un de ses personnages cette formule de Bazin : Le cinéma substitue à nos regards un monde qui s’accorde à nos désirs ». Et jamais sans doute depuis Pierrot le fou, Godard n’a réussi à ce point à opérer...

Lire la suite

Saturation de signes magnifiques..

Saturation de signes magnifiques..

Comment expliquer l’effet Godard, je veux dire l’impact émotionnel de ses films sur le spectateur. A priori ses films semblent difficiles et déroutants même pour des «cinéphiles endurcis ». La progression dramatique ne semble pas évidente et l’unité de...

Lire la suite

Des diamants dans les cendres...

Des diamants dans les cendres...

Andrzej Wajda fait partie des grands créateurs qui ont marqué la sensibilité de générations de cinéphiles partout dans le monde. A l’égal des plus grands, Visconti, Kurosawa, Bunuel , Godard, Tarkovsky ou Orson Wells, il est plus qu’un simple cinéaste,...

Lire la suite

Le cri de la pierre....

Le cri de la pierre....

Un bonheur ne vient jamais seul. Après la redécouverte des films de Chris Marker et Théo Angelopulos, j’ai eu le bonheur de voir cette semaine le beau film de Manoel de Oliveira Voyage au début du monde (1996), qui a donné à Marcello Mastorianni son ultime...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>